Accueil • Autres Mondes • Monde Animal • La belette

    Derniers articles publiés

    La belette

    Extrait du livre Animal Magick: The Art of Recognizing & Working With Familiars , D.J Conway
    traduction et adaptation par Aranna © 2011

     

    La belette est le plus petit des carnassiers. On la trouve dans le monde entier, excepté en Nouvelle-Guinée et en Australie. Les belettes sont de redoutables tueuses, extrêmement alertes et méfiantes. Rapides et intrépides, elles peuvent s’en prendre à des animaux nettement plus gros qu’elles.

    Carnivore mince et de petite taille appartenant à la famille des Mustelidés, la belette a une petite tête, un long cou, un corps allongé et une queue courte avec un pinceau noir. Son pelage est de couleur brun sombre sur le dos et blanc ou jaunâtre sur les parties inférieures. Dans les régions nordiques, la fourrure des belettes devient blanche en hiver. Il y a plusieurs espèces de belettes dont les tailles varient du tamia pour les plus petites, jusqu’au vison pour les plus grosses.

    Bien qu’elles aient presque universellement mauvaise réputation et soient la plupart du temps associées au mal, les égyptiens tenaient la belette pour sacrée. Chez les chinois, la belette était capable d’entendre tout ce qui se disait et de voir au-delà des apparences. Un des premiers occultistes d’Occident, Bolos de Mendès écrivait que la belette était, avec le coq, le seul animal capable de tuer un basilic.

    Superstitions

    Si une belette, s’approchant d’une maison, émet un bruit grinçant, alors la mort est proche.

    Si une belette croise ton chemin, la journée sera mauvaise. Si elle est blanche, la journée sera encore pire.

    Dans de nombreuses régions d’Europe, on dit qu’il est impossible d’attraper une belette endormie.

     

    Attributs magiques

    La vengeance, la magie noire, la ruse, l’acuité, l’ingéniosité. La tentation de percer à jour les raisons cachées de chaque chose. Prendre sa revanche sur la malveillance.

     

    À lire aussi