Accueil • Autres Mondes • Monde Minéral • Le Jaspe

    Derniers articles publiés

    Le Jaspe

    Encyclopedia Of Witches & Witchcraft de R.E Guiley
    traduction et adaptation Aranna © 2006

    NdT : Le titre original de cette entrée est bloodstone, qui peut se traduire de plusieurs manières en français : Héliotrope, jaspe sanguin, jaspe vert, pierre de sang ou encore pierre des martyrs.
    L’auteur parlant d’autres variétés de pierre dans cet article, il semblerait qu’il soit ici question de jaspe au sens large.

    C'est une variété de pierre semi-précieuse ayant des propriétés magiques et curatives. La plus connue est sans doute le jaspe vert, avec ses veines rouges. (NdT : la pierre décrite ici est l’Héliotrope) Utilisée dans divers rituels et charmes par les sorcières et les guérisseurs, cette pierre avait la réputation d'exaucer les vœux de son possesseur. En outre, elle permet de conserver la santé, apaise, éloigne les démons nocturnes (comme les Lamies) et protège des déceptions.
    Elle est également utilisée dans la divination comme avertissement de catastrophe naturelle comme les tremblements de terre, les ouragans ou les raz-de-marée. Sous forme de poudre, elle fût utilisée de maintes façons au cours de l'histoire, notamment par les femmes afin de favoriser la conception et la lactation. Le terme de « pierre de sang » fait également référence au corail et au marbre rouge, au jaspe rouge, à la cornaline, à l'agate rouge et à l'héliotrope.
    Dans l'ancienne Égypte, on associait le jaspe rouge au sang d'Isis. Les Grecs Anciens croyaient que cette pierre était tombée des cieux et qu'elle avait le pouvoir de stopper les hémorragies internes et externes. En Europe, spécialement dans le bassin méditerranéen, elle a longtemps été considérée comme un moyen de protection contre le mauvais œil.

     

    À lire aussi