AccueilNotions de base • Les vœux du Divin (niveau 3)

    Derniers articles publiés

    Les vœux du Divin (niveau 3)

    Extrait du livre Handfasting and Wedding Rituals, R. Kaldera et T. Schwartzstein
    traduction & adaptation par Aranna © 2008

    Note : Dans ce livre, les vœux sont classés en trois catégories : niveau 1, niveau 2 et niveau 3, suivant leur tonalité. Ainsi le niveau 1 ne contient que des allusions au paganisme et peut être fait devant n’importe qui, sans risque de choquer ou de susciter trop de questions. Le niveau 2 est déjà plus explicite et le niveau 3 est destiné à une cérémonie ouvertement païenne.

    Les notes en italique sont des ajouts personnels, des suggestions de remplacement au cas où certains termes ne vous conviendraient pas.

     

    La fiancée :

    J’ai reconnu en toi le visage du Dieu,
    et je fais le serment de t’honorer comme je l’honore.
    Tu illumines ma vie comme Lugh et Appollon (le Soleil) illuminent le ciel,
    et je promets de ne jamais considérer cette lumière comme un dû.
    Ton corps est à l’image de la danse de Pan, sauvage et sensuelle, (de la danse de la Vie)
    et je promets de ne jamais l’enchaîner.
    Ta générosité est une moisson bénie,
    et je te promets de toujours l’apprécier à sa juste valeur.
    Ta sagesse aussi aiguisée que celle du Seigneur de la Mort,
    et je promets de ne jamais jeter l’opprobre sur toi, par malhonnêteté ou tromperie.
    Ton instinct est vif comme celui d’Herne le Chasseur (du Seigneur aux bois /du Cornu/)
    et je promets de toujours lui accorder une oreille attentive.
    Tu défends ton amour et ta maison avec la force et la ténacité de Mars (d’un guerrier).
    Et je promets de toujours te respecter.
    Tes bras m’entourent comme le Green Man enlace la Terre,
    et je promets de me tourner vers toi lorsque j’en aurai besoin.
    Ton amour m’est aussi précieux et vital que l’air que je respire, que le sang de mes veines et l’Eau que je bois,que la Terre d’où je viens, et à laquelle je retournerai un jour.
    Je fais le serment de te garder toujours dans mon cœur.

     

    Le fiancé :

    J’ai reconnu en toi le visage de la Déesse,
    et je fais le serment de t’honorer comme je l’honore.
    Tu illumines mon chemin comme la lune illumine la nuit noire,
    et je promets que je trouverai toujours mon chemin pour aller vers toi.
    La beauté de ton corps est à l’image de la mer, d’où naquit Aphrodite.
    Et je te promets de te laisser libre,
    de ne jamais t’emprisonner pour cela.
    Tu nourris ma vie, ainsi que la Terre Mère nourrit toute vie,
    et je promets de ne jamais considérer ce don comme une obligation.
    Ta clairvoyance est aussi pure que celle de la Déesse de la Mort, (d’Hécate / de l’Ancienne)
    et je promets de ne jamais te décevoir.
    Tes sens sont aussi aiguisés que ceux de Diane Chasseresse.
    Et je promets de toujours les prendre au sérieux.
    Ta sagesse est aussi grande que celle d’Athéna,
    et je promets de toujours te respecter.
    Ton rire est cristallin et doux comme celui de la Jeune fille en Fleur, et je promets de te rendre sourire pour sourire et joie pour joie.
    Ton amour m’est aussi précieux et vital que l’air que je respire, que le sang de mes veines et l’Eau que je bois,que la Terre d’où je viens, et à laquelle je retournerai un jour.
    Je fais le serment de te garder toujours dans mon cœur.

     

    À lire aussi