AccueilNotions de base • Les couleurs : Rouge

    Derniers articles publiés

    Les couleurs : Rouge

     

    Par Aranna © 2011

    Le rouge est la couleur du feu et du sang, de l’énergie vitale, de la vigueur, de la passion, de la volonté, de la régénération.
    Dans son aspect négatif, il représente l’orgueil, la violence, la destruction, la démesure.

    Les analogies entre le feu et la vie existent depuis l’Antiquité se retrouvent dans de nombreux mythes dans lesquels le feu est à la fois un pouvoir créateur et un pouvoir destructeur.
    Il est intéressant de constater que le Futhark s’ouvre sur la rune Fehu dont la puissance originelle est celle du feu créateur, associée à la couleur rouge. Soulignons que Freya Aswynn conclue le futhark non par Othala, mais par Dagaz (le jour) (il semblerait que ces deux runes soient potentiellement interchangeables en dernière position). Dans son interprétation, Dagaz est une rune de changement, mais de changement cataclysmique, le feu destructeur, contrairement à Fehu qui est le feu créateur.

    La couleur rouge est associée à la magie depuis l’Égypte Antique où elle était en lien avec la mort. Le dieu Seth est associé à la couleur rouge et certaines sources le décrivent comme étant roux. Les scribes écrivaient en rouge les notes de mauvais augure. Le rouge est également la couleur de Priape chez les grecs et de Mars chez les romains. L’Ancien Testament relie la couleur rouge au péché.
    En raison de son lien avec le sang, c’est une couleur fréquemment associée aux rituels de sang et aux sacrifices.

    C'est une couleur ambivalente, tour à tour associée aux polarités masculines et féminines.

    Le rouge est aussi en relation avec les sorcières : l’idée que les sorcières ont les cheveux roux est une croyance très répandue, peut-être parce que cette couleur est assez inhabituelle. Une légende irlandaise dit que les sorcières revêtent une cape rouge avant de s’envoler pour le sabbat. Une autre croyance populaire dit que l’âme d’une sorcières s’échappe par sa bouche sous la forme d’une souris rousse.
    Il semble donc logique que cette couleur soit utilisée dans les charmes contre les sorcières. En Bohème, on dit que porter autour du cou un tissu de couleur rouge protège son porteur des envoutements.

    Par ailleurs, cette couleur est associée aux oghams Luis (sorbier) et Ruis (sureau)

     

    Un lien vers l'exposition de la BnF sur la couleur rouge