AccueilNotions de base • Sigils

    Derniers articles publiés

    Sigils

    The Encyclopedia of Witches & Witchcraft de R.E Guiley
    Traduction & adaptation par Aranna © 2006

    Dans la magie occidentale, ensemble de symboles liés entre eux destinés à symboliser un ensemble d’idées et par lequel l’esprit ou la divinité peut être invoqué et contrôlé. Le terme vient du latin sigilum qui signifie « sceau ». Le sigil à lui seul ne peut servir à invoquer un esprit mais sert de focus physique par le biais duquel le magicien parvient à l’état d’esprit désiré. Les sigils représentent les noms secrets des esprits et des déités, qui se révèlent eux-mêmes différemment à chaque praticien. Une fois qu’un esprit ou une déité à été invoqué par magie, il peut être contrôlé, si nécessaire, en exposant les sigils au feu ou en y enfonçant la pointe de l’épée magique. Les sigils peuvent représenter des notions complexes ou contenir l’essence même d’un sort.
    Pour la sorcellerie contemporaine, le pentacle est le sigil le plus puissant. Les sigils sont aussi utilisé comme des logos identifiant des organisations. Un individu peut également adopter un sigil, comme des lettres runiques, à inscrire sur ses outils rituels. Ils peuvent également servir comme talismans, amulettes, ou support de méditation.
    Les sigils peuvent être des formes géométriques, des signes astrologiques, des symboles alchimiques, des croix et autres signes en relation avec les dieux. Ils peuvent être crées par le biais de l’intuition, de l’inspiration et de méditations. Un sigil est énergisé dans un rituel comprenant des psalmodies et de la visualisation. Lorsqu’il est chargé, il est scellé pour accomplir son travail. Méditer sur un sigil est l’une des manières d’accéder à la connaissance intrinsèque de ce que ce sigil représente sans forcément en avoir complètement conscience.

     

     

    À lire aussi