AccueilNotions de base • Monique Wilson

    Derniers articles publiés

    Monique Wilson

    Encyclopedia Of Witches & Witchcraft de R.E Guiley
    Traduction Aranna © 2007

    Sorcière anglaise de l’époque contemporaine, plus connue sous le nom de Lady Olwen, grande prêtresse de Gérald Gardner, le fondateur de la tradition gardnérienne. Au cours de l’année 1963, elle initie Raymond Buckland à la Sorcellerie ; Buckland qui devient le représentant de la tradition gardnérienne aux États-Unis.
    À la mort de Gardner, survenue en 1964, Monique Wilson et Patricia Crowther furent désignées comme les exécuteurs testamentaires de ses biens, héritant ainsi de son musée de la Sorcellerie (The Witches’ Mill, le Moulin des Sorcière) situé à Castletown sur l’île de Man, de sa collection d’épées, de dagues et d’objets rituels, de ses notes et papiers personnels et des copyrights de ses ouvrages. Pendant quelques années, Wilson et son mari « Scotty », un ancien pilote, s’occupèrent des assemblées hebdomadaires du coven au cottage de Gardner, à Castletown, de faire fonctionner le musée et de maintenir la correspondance avec des sorciers du monde entier.
    Par la suite, Wilson vendit le musée à Ripley’s International. Un mouvement qui lui valut la désapprobation de nombreux sorciers et sorcières. Ripley dispatcha les collections du musée entre le Canada et les États-Unis, en incluant son propre musée, le Ripley’s Museum Of Witchcraft And Magic, situé à Fisherman’s Wharf, à San Francisco. Beaucoup de gens trouvèrent que l’exposition était scandaleuse, dégradait l’image de la Sorcellerie et que cela ne rendait pas hommage à la collection possédée par Gardner.

     

    À lire aussi