AccueilGermains & ScandinavesSeiðr • Apprendre à voyager

    Derniers articles publiés

    Apprendre à voyager

    Extrait du livre The Book of Seiðr, John Runic

    Traduction & adaptation Aranna © 2014

    Note : Cet extrait est tiré du chapitre intitulé "Apprendre à marcher", parce que l'auteur compare le fait d'apprendre à voyager, pas à pas, à l'apprentissage de la marche quand on est bébé : on progresse tout doucement, par petits pas, on tombe mais avec de la persévérance, on finit par y arriver.

    Au cours de votre voyage vous pouvez difficile de rester concentré sur le but de votre voyage, ou vous pouvez vous constater que vous ne percevez que des flashs ou de brefs aperçus de l'autre monde, le reste du voyage n'étant composé que de ténèbres. Il y a beaucoup de scénarios différents et de questions pouvant se poser au cours du voyage et par rapport à vos expérience en état de transe. Voici donc un petit guide et une sélection de questions qui se posent couramment par rapport aux voyages.

    1. Voyagez toujours avec un but précis en tête, même si ce dernier est aussi ambigu et large que "Je voyage pour trouver la connaissance". Ne voyagez pas juste parce que "vous le sentez", comme une manière de vous évader du quotidien ordinaire ou comme une routine de pratique.

    2. Gardez toujours votre esprit focalisé sur le but de votre voyage, et si vous constatez que votre esprit est en train de vagabonder du côte de chez votre tante qui habite en Australie parce que cela lui semble amusant alors que vous êtes censé descendre en Helheim pour ramener un fragment d'âme (NdT : ces histoire de ramener des fragments d'âmes ont été très popularisées depuis les bouquins de Harner et de Ingerman, mais à mon avis, ce n'est pas un acte anodin et ce type de voyage ne devrait pas être entrepris alors même que vous avez besoin de conseils pour débutants. Il se pourrait que vous rameniez n'importe quoi...) pour un consultant malade, reconcentrez-vous immédiatement sur la raison de votre voyage et reformulez vos intentions.

    3. Apprenez à être suffisamment discipliné pour rester concentré durant vos voyages.

    4. Lors de vos voyages, couvrez-vous avec une cape ou une couverture si vous êtes frileux. J'ai (NdT: l'auteur) vu des gens revenir de leur voyage en frissonnant parce qu'ils n'avaient pas réalisé qu'en état de transe, le corps physique est davantage sensible au froid.

    5. Certaines personnes sont inquiètes à l'idée de voyager vers le monde d'en-bas, en raison de la sinistre connotation que le Christianisme (NdT : L'auteur utilise l'orthographe "xtianism" et autres tout au long de ses ouvrages pour des raisons qui lui sont propres. Un parti pris que j'ai choisi de ne pas retranscrire en français) lui a accolé avec ses discours sur le péché originel, le diable et l'enfer. Voyager vers Helheim ne ressemble en rien à ce que l'Eglise voudrait que l'on croit. La notion d'Enfer a été utilisé pour garder la main mise sur les paysans et assurer le contrôle des masses. Les origines de l'Enfer (Ndt : Hell en anglais) se trouvent dans le royaume de Helheim, qui est le royaume des ancêtres, un endroit où ceux qui ont terminé leur existence terrestre se retrouvent et cohabitent d'une manière souvent similaire à leur existence en Midgard.

    6. Est-ce que je serai capable de revenir ?
    Oui, vous serez capables de revenir de votre voyage, cependant, vous devriez toujours revenir sur vos pas et prendre le même chemin que celui que vous avez emprunté. A l'heure actuelle, il peut malheureusement arriver que vous soyez dérangé lors de votre voyage et que vous ayez à ouvrir directement les yeux et à revenir immédiatement. Si cela ne pose pas de problème quand on est plongé dans un léger état de transe, les choses peuvent être autrement plus problématique quand on est dans un état de transe plus profond. Vous pouvez vous sentir comme si vous étiez en train de dormir depuis des jours. Dans ce cas, un recentrage et vous asperger d'eau fraîche vous feront revenir plus facilement. Dés que vous en avez la possibilité, il serait bon que vous retourniez dans votre voyage et que vous preniez ensuite le temps de revenir naturellement.

    7. Je ne vois que du noir et des images fugitives qui s'évanouissent aussitôt.
    C'est une expérience très fréquente et cela peut arriver même après des années de pratique. Rappelez-vous que, dans l'autre-monde, tout a un sens et que ces images fugitives peuvent tout à fait revêtir une signification particulière plus tard.

    8. Il m'a semblé qu'il ne s'était écoulé que cinq minute mais en réalité, cela a duré une heure.
    La notion et le déroulement du temps ne sont pas les mêmes lorsque nous voyageons. Parfois votre voyage vous semble durer des heures alors qu'il ne s'est écoulé que cinq minutes mais le plus souvent, c'est le contraire.

    9. Que signifie ce que j'ai vu ? 
    N'essayez pas d'analyser absolument tout ce que vous voyez ou expérimentez dans l'autre-monde. Le voyage n'est pas une aventure symbolique : un chat dans l'autre-monde est un chat dans l'autre-monde, il ne représente rien d'autre et n'a pas de fonction symbolique (NdT : Sauf, par exemple, dans le cas de Changeforme(s)...) C'est la même chose avec le reste et comme cela a été expliqué précédemment, toutes ces choses existent à leur manière (à moins qu'on ne vous dise le contraire) et devraient être traitées avec respect.